01 mars 2008

OSTENDE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ostende, c'est à une petite heure de Lille en voiture.

Avec Anne-Laure, nous sommes allés voir la mer du Nord en hiver...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai enfin trouvé ce que je voulais devenir plus tard : un petit garçon

(Joseph HELLER, Panique)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L' âge venu,

j'ai compris la sagesse d'un vieux précepte irlandais :

Il faut vivre au bord de la mer.

La mer soulage les vieilles blessures et stimule l'esprit.

Elle vivifie les passions de l'intelligence et de la chair,

tout en amenant l'âme à trouver la sérénité 

(John HUSTON)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il reste toujours quelque chose à aimer dans un être qui souffre... 

(Lorraine HANSBERRY, Une raison au soleil)

 

 

Les deux amants marchèrent ainsi,

sur un petit rebord de temps surplombant les abîmes de l' éternité...

( Erica JONG, Les Parachutes d' Icare )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je m'imagine avoir été un jeune garçon qui a joué sur la plage,

qui a trouvé un caillou mieux poli, une coquille plus gracieuse,

tandis que le grand océan des vérités étalait devant lui son mystère...

(Isaac NEWTON, Principes mathématiques de la philosophie naturelle, 1687)

 

Page suivante :  ~~ LILLE - LE MARCHE DU DIMANCHE ~~

 

 

 

 

Posté par chiloedream5 à 18:37 - Permalien [#]